NICOLAS AUZOU a soutenu publiquement ses travaux de thèse intitulés : "Production du verbe dans le vieillissement normal et les pathologies du mouvement : analyses quantitatives et qualitatives." dirigés par Madame Pr. Stéphanie MATHEY

La soutenance s'est déroulée le lundi 03 décembre 2018 à 14h00 sur le campus Sciences de la santé / Sciences de l'Homme - 146 rue Léo Saignat CS 61292 33 076 Bordeaux CEDEX - Amphithéatre 11.

Composition du jury :

Mme Stéphanie MATHEY Université de Bordeaux Directeur de these
M. MARC VERIN Institut des Neurosciences Cliniques de Rennes Rapporteur
Mme CHRISTINE MORONI Université de Lille 3 Rapporteur
M. DOMINIQUE GUEHL Université de Bordeaux Examinateur

Mots-clés :

Fluence d'action, Production verbale, Vieillissement, Fonctions Exécutives, Maladie de
Parkinson, Atrophie multisytématisée

Résumé :

L’objectif de cette thèse est d’étudier la production quantitative (nombre de mots) et qualitative (regroupements et alternances) du verbe d’action dans le vieillissement normal et dans les pathologies du mouvement à travers la tâche de fluence d’action, comparativement aux fluences classiques (sémantique et littérale). Dans un premier ensemble d’études, nous avons comparé les productions d’adultes âgés (60 ans et plus) et d’adultes jeunes (30 ans et moins). Nous avons montré que la production dans la tâche de fluence d’action est altérée chez les adultes âgés comparés aux adultes jeunes et qu’elle est en lien avec les fonctions exécutives (Expérience 1) et la mémoire de travail (Expérience 3) chez l’adulte âgé. La durée de production semble être un facteur
important, les adultes âgés produisant moins de verbes d’action que les adultes jeunes pour un temps de trois minutes (Expérience 1), mais pas pour des temps d’une et deux minutes (Expériences 2-3). De plus, les adultes âgés prenaient davantage en considération la consigne temporelle des tâches de fluence verbale que les adultes jeunes (Expérience 2). En complément, les données d’une tâche d’associations verbales entre des noms et des verbes (Expérience 4) indiquaient des effets de l’âge. Dans un second ensemble d’études, nous avons comparé les performances de fluence d’action de patients atteints de pathologies du mouvement à celles de participants contrôles. Les données montraient une altération de la production quantitative chez des patients atteints de maladie de Parkinson (Expérience 5) et d’atrophie multisystématisée (Expérience 6). Dans le tremblement essentiel (Expérience 7), la fluence d’action était altérée, alors que le traitement des verbes ne l’était pas dans une tâche de décision lexicale. De plus, la chirurgie (stimulation cérébrale profonde) modifiait qualitativement la production dans la tâche de fluence d’action. Dans l’ensemble, nos données suggèrent que l’influence du vieillissement normal et des pathologies du mouvement sur la production du verbe d’action serait de nature fortement exécutive.

Mise à jour le 05/04/2019