Samuel McKay a soutenu publiquement ses travaux de thèse intitulés : "Changement et développement de l'identité comme mécanisme explicatif potentiel des bénéfices liés à l'échange étudiant", sous la direction du Pr. Lyda Lannegrand, du Dr. Jason Skues et du Dr. Lisa Wise

La soutenance s'est déroulée le jeudi 29 octobre 2020 à 9h00 dans l'amphi E - Site Victoire. En raison des règles sanitaires en vigueur, l'accès à l'amphithéâtre était limité à 47 personnes et le port du masque obligatoire.

Mots-clefs

Identité , Adultes en émergence, Échange étudiant international, Erasmus, Processus de changement, Méthodes mixtes

Résumé

L'enseignement supérieur constitue un espace de vie propice au développement de l'identité des adultes en émergence. Au sein de cet espace, l'échange étudiant international prend de plus en plus d'ampleur. La littérature montre que les échanges étudiants internationaux sont liés à de nombreux changements positifs, notamment en améliorant la carrière professionnelle, le bien-être et le fonctionnement sur le long terme. Toutefois, les recherches dans ce domaine n'explorent pas les processus sous-jacents à ces changements. Sur la base des modèles de l'identité (i.e., statuts, ressources et narratifs) et des théories d'acculturation, cette thèse s'est donnée pour objectif d'expliquer les mécanismes sous-jacents aux changements pendant l'échange étudiant international grâce à un modèle intégratif de l'identité. Dans ce modèle, le développement de l'identité sous forme d'exploration et d'engagement dans des alternatives identitaires est considéré comme la principale explication sous-jacente aux changements. Pour tester ce modèle, deux études ont été menées sur la base d'une méthodologie mixte associant des approches quantitative et qualitative. La première étude visait à tester le modèle intégratif de l'identité auprès d'étudiants australiens et français. Les participants ont été invités à remplir une série de questionnaires mesurant leur identité, leur acculturation, leur bien-être, leur vocation professionnelle et leur personnalité agentique avant (australiens, N = 203 ; français, N = 233), pendant (australiens, N = 111 ; français, N = 147) et après (australiens, N = 96 ; français, N = 128) leur échange étudiant international. Des modèles longitudinaux multiniveaux et des modèles croisés-décalés ont montré que l'échange étudiant international favorise l'engagement identitaire et l'exploration de surface de l'identité, tout en diminuant l'exploration ruminative. Concernant les mécanismes sous-jacents aux changements, le pouvoir explicatif du modèle intégratif de l'identité reste mitigé. Il a été démontré que l'engagement identitaire est lié à la croissance de la personnalité agentique et de la vocation professionnelle, mais qu'il joue un rôle moindre dans l'amélioration de l'intelligence culturelle et de la satisfaction de vie. L'objectif de la deuxième étude était d'explorer la manière dont les étudiants conceptualisent les processus de changement et de développement pendant l'échange étudiant international. Des entretiens ont été menés auprès d'étudiants inscrits dans la première étude (australiens, N = 10 ; français, N = 10). L'analyse thématique a permis d'identifier deux grands thèmes de changement et les expériences les ayant favorisés qui ont permis aux participants de se sentir plus confiants, tout en clarifiant leur perception d'eux-mêmes et leur vision du monde. Trois thèmes de facteurs d'influence ont montré que l'attitude des étudiants, leur expérience antérieure et leur environnement familial peuvent influencer ces bénéfices. Nos résultats suggèrent que l'identité est au centre du développement pendant l'échange étudiant international et corroborent le modèle intégratif de l'identité proposé. Les deux études successives de cette thèse fournissent de nouvelles explications sur les mécanismes de changement pendant l'échange étudiant international. Notre recherche souligne l'importance de l'identité dans le processus de développement et ouvre de nouvelles perspectives de recherche et d'intervention. De futurs travaux sont nécessaires pour continuer à évaluer le pouvoir explicatif potentiel du modèle proposé auprès d'un plus large éventail de variables et de cohortes. Néanmoins, en utilisant un cadre conceptuel identitaire, ce travail de thèse présente une première étape importante dans l'identification et l'évaluation des processus de changement pendant l'échange étudiant international.

Mise à jour le 17/12/2020