Thomas Salanova a soutenu publiquement ses travaux de thèse intitulés : « De la transition culturelle à l’intégration des identités : étude des liens entre les mécansimes acculturatifs et la santé chez les employés de la branche courrier du groupe La Poste » dirigés par Madame Pr. Marie-Line Félonneau et Madame Pr. Christine Lagabrielle.

La soutenance s'est déroulée le vendredi 16 décembre 2016 à 14h30 à l'Université de Bordeaux – Site Victoire - Amphi Pitres.

Composition du jury :

M. AZZI Assaad, Professeur, CESCUP, Bruxelles, Belgique

Mme. BECKER Maja, Maître de Conférences, Université de Toulouse, Rapporteur

Mme. DE LA SABLONNIERE Roxane, Professeur Titulaire, Université de Montréal, Canada, Rapporteur

Mme. FELONNEAU Marie-Line, Maître de Conférences, Université de Bordeaux, Directrice de thèse

M. GILLIBERT Daniel, Professeur, Université Montpellier III Paul Valéry

Mme. LAGABRIELLE Christine, Professeur, Université de Toulouse, Co-directrice de thèse

Résumé :

Cette recherche se compose de trois études. La première, qualitative, met en exergue la transition culturelle qu’a connue le groupe La Poste durant cette dernière décennie. Ainsi, les effets de l’intégration progressive d’une culture de marché sont investigués à travers le discours de cadres, d’encadrants et de facteurs. La transformation de la culture organisationnelle est mise en avant ainsi que les répercussions de cette évolution sur le travail, la dimension axiologique et la santé des employés. La deuxième étude transpose dans le domaine de l’organisation des modèles d’intégrations identitaires habituellement associés à la santé et utilisés le plus souvent pour mettre en perspective le processus acculturatif de migrants avec des dimensions liées à la santé psychologique. Ainsi, le modèle de l’acculturation (Berry, 1990), le modèle de l’intégration biculturelle (Benet-Martinez & Haritatos, 2005) et le modèle cognitivo-développemental de l’intégration des identités sociales (Amiot et al., 2007) permettent d’expliquer, en partie, le bien-être et la détresse psychologique au travail ainsi que l’absentéisme des employés du groupe La Poste. Un pan de l’étude est consacré à expliquer les différentes identifications par le biais des motivations identitaires, de la menace perçue et des valeurs. Ces trois dimensions jouent un rôle prépondérant dans l’intégration culturelle des employés. Enfin, une dernière étude, utilisant des méthodes d’évaluations implicites, est réalisée dans le but de mettre à jour de potentielles dissonances cognitives, pouvant impacter la santé des individus, en mesurant des différences significatives entre l’identification implicite et l’identification autodéclarée. Cette étude montre des résultats contrastés ne pouvant être retenus, l’efficacité de la manipulation n’ayant pu être validée. Toutefois, certains indicateurs poussent à poursuivre les recherches en ce sens.

Mise à jour le 08/04/2019