Programme 3 / Expériences adverses et processus psychopathologiques

Katia M Bailara (MCF-HDR), Marion Barrault (PH), Philippe Compagnone (MCF), Cecile Dantzer (MCF-HDR), Greg Decamps (MCF-HDR), Mathilde Husky (PR), Bruno Quintard (PR), Géraldine Tapia (MCF-HDR)

Le Programme 3 regroupe des enseignants-chercheurs spécialisés dans le domaine de la psychologie clinique, de la psychopathologie et de la psychologie de la santé. Les travaux de l’équipe se concentrent essentiellement sur les deux thématiques suivantes :

Axe 1 : Mécanismes d’ajustement aux expériences adverses

Le premier axe porte sur les mécanismes d’ajustement aux expériences adverses en reposant sur une grande diversité de méthodes auprès de populations cliniques, non cliniques, adultes, et jeunes. Ces expériences adverses ou stresseurs sont entendus dans leur acception large et recoupent à la fois des événements aigus et ponctuels (événements traumatogènes) ou en termes d'accumulation de facteurs de stress chroniques moins aigus tels que les adversités de l'enfance ou tels que le fait d’avoir un parent souffrant de pathologie mentale ou de souffrir soi-même d’une condition médicale chronique ou handicapante. Dans cet axe, l’équipe s’attache à identifier les conséquences psychopathologiques et physiques associées à l’exposition à des expériences adverses aigues ou chroniques spécifiques.

Exemple d’études en cours dans l’Axe 1 :

  • Etude IDplexe : Identification des spécificités cliniques du trouble de stress post-traumatique complexe (FDF ; PI : G.Tapia)
  • Etude Cyberlife avec lien vers le site web de l’étude (ANR ; PI : Pr. M. Husky)
  • Impact de la crise sanitaire et socio-économique sur les conduites suicidaires chez les étudiants à l’université (DREES ; PI : Pr. M. Husky)
  • Rétablissement et fonctionnement familial en contexte de trouble mental (PI : K. M’bailara, doctorat C. Munuera).
  • Réminiscences cognitives et sentiment de gratitude chez les patients en fin de vie (PI : G. Decamps, thèse de C. Garrouteigt, Collaboration avec Clinique Tivoli)

Axe 2 : Processus émotionnels associés à l’apparition et au maintien des troubles psychopathologiques

Dans le second axe, il s’agit d’étudier les processus cognitifs et émotionnels en jeu dans l’émergence, le maintien, et les comorbidités présentes dans les troubles mentaux. Plusieurs processus fortement impliqués avec la psychopathologie seront étudiés. Il s’agira notamment d’étudier deux de ces processus : la régulation des émotions et l’interoception qui, bien que présents chez tous les individus, présentent un fonctionnement variable d’un individu à l’autre mais aussi chez un même individu en fonction de la situation.  

Exemple d’études en cours dans l’Axe 2 :

  • Profils motivationnels impliqués dans l’usage problématique des jeux vidéo en ligne et la qualité de vie des joueurs (PI : G. Decamps, Contrat CIFRE de thèse de M. Larrieu)
  • Etude des déterminants de la qualité de vie et de la dépression chez des adultes en surpoids (PI : G. Decamps, Contrat CIFRE de thèse de N. Plasonja)
  • Role de la conscience interoceptive dans la gestion du craving de patients hyperphagiques (PI : G. Decamps & C. Dantzer, thèse de L. Marinelli, Collaboration avec CHU Bordeaux)
  • Etude des liens entre régulation des émotions et rétablissement chez des personnes ayant des troubles bipolaires. (PI : K M’bailara, doctorat F. Petit)
  • Etude du lien entre olfaction et émotion (PI : K. M’bailara, collaboration Sophie Tempere, Institut de la Vigne et du Vin)
  • Comprendre le rôle des processus d’interoception et de rumination dans les TCA et les plaintes somatiques (PI : C. Dantzer)

Mise à jour le 02/06/2022

Responsable du programme

Mathilde Husky
Professeur de Psychologie clinique et psychopathologie

3 ter Place de la Victoire
33076 Bordeaux